LXC Debian Jessie
Virtualisation facile !

Installer et configurer LXC sur Debian Jessie en trois coups de cuiller à pot

Installation de LXC

  1. apt-get install lxc lxctl

Création d’un container

  1. lxc-create -n NomContainer -t debian

 -n nom du container
 -t template de l’OS à utiliser

Bien noter le mot de passe root qui s’affichera à la fin de la création du container lxc.

Configuration du réseau sur l’hôte

Il y a plusieurs façons de configurer le réseau, pour ma part je préfère créer un (ou plusieurs) sous-réseaux pour mes containers qui seront "natter" par la machine hôte. Pour illustrer, on pourrait dire que les sous-réseaux sont cloisonnés à l’intérieur de l’hôte qui fera office de pare-feu vers l’extérieur.

Autoriser "l’ip forwarding"

  1. nano /etc/sysctl.conf
  2. net.ipv4.ip_forward=1

Télécharger

Recharger la configuration du système pour prendre en compte la modification.

  1. sysctl -p

Configurer l’interface qui servira de bridge

La paquet bridge-utils est nécessaire, il est normalement installé en dépendance de lxc, au cas ou :

  1. apt-get install bridge-utils

Paramétrage de /etc/network/interfaces

Redémarrer le service réseau afin de prendre en compte la nouvelle interface br0

  1. service networking restart

Vérifier que l’interface réseau est bien présente : ifconfig devrait renvoyer quelque chose comme ça

  1. br0       Link encap:Ethernet  HWaddr 22:ce:06:00:1d:7f  
  2.           inet adr:192.168.100.254  Bcast:192.168.100.255  Masque:255.255.255.0
  3.           UP BROADCAST RUNNING MULTICAST  MTU:1500  Metric:1
  4.           RX packets:0 errors:0 dropped:0 overruns:0 frame:0
  5.           TX packets:24 errors:0 dropped:0 overruns:0 carrier:0
  6.           collisions:0 lg file transmission:0
  7.           RX bytes:0 (0.0 B)  TX bytes:3915 (3.8 KiB)

Télécharger

Activer le partage de connexion internet pour les containers LXC :

On va donner l’accès internet aux containers LXC à travers wlan0 (On verra comment automatiser ça sur un hôte au profil itinérant qui se connecte sur des interfaces diverses et variées : wlan0 eth0 usb0... )

  1. iptables -t nat -F POSTROUTING
  2. iptables -t nat -A POSTROUTING -o wlan0 -j MASQUERADE

Télécharger

Configuration du réseau sur les containers LXC

Attention ! il ne s’agit pas de paramétrer le réseau à l’intérieur du container mais d’éditer un fichier de configuration qui se chargera de configurer le réseau au démarrage de celui-ci.

Par défaut, Debian installe les nouveaux containers dans /var/lib/lxc ; ce dossier contient tous les containers créés, qui eux-même contiennent des fichiers de logs, de configs et le dossier rootfs qui comme son nom l’indique, correspond à la racine du système virtualisé ( / ).

Afin de configurer le réseau sur notre container LXC, nous allons éditer son fichier de config /var/lib/lxc/NomContainer Extrait de la configuration réseau d’un container /var/lib/lxc/NomContainer/config

  1. lxc.network.type = veth
  2. lxc.network.name = veth0
  3. lxc.network.flags = up
  4. lxc.network.link = br0
  5. lxc.network.veth.pair = veth0
  6. lxc.network.ipv4 = 192.168.100.1/24
  7. lxc.network.ipv4.gateway = 192.168.100.254

Télécharger

Démarrage du container et test du réseau

  1. lxc-start -n NomContainer -d


 -n nom du container
 -d en mode daemon

La commande pour contrôler si notre container LXC est bien démarré :

  1. lxc-ls -f

Devrait retourner

  1. NAME           STATE       IPV4              IPV6  AUTOSTART  
  2. ---------------------------------------------------------
  3. NomContainer  RUNNING  192.168.100.1  -     NO  

Télécharger

Sur l’hôte un petit ping 192.168.100.1 devrait retourner :

  1. PING 192.168.100.1 (192.168.100.1) 56(84) bytes of data.
  2. 64 bytes from 192.168.100.1: icmp_seq=1 ttl=64 time=0.087 ms

Télécharger

On va se connecter directement au container LXC

  1. lxc-console -n NomContainer

Se connecter au container, j’espère que vous avez bien noté le mot de passe root lors de sa création sinon vous pouvez toujours consulter l’article dédié au changement de mot de passe root d’un container LXC. Une fois connecté, on va tester l’accès internet en utilisant apt pour installer ping afin de "pinguer" la machine hôte :

  1. root@NomContainer:~#apt-get install inetutils-ping
  2. Les NOUVEAUX paquets suivants seront installés :
  3.   inetutils-ping
  4. (...)
  5. Paramétrage de inetutils-ping (2:1.9.2.39.3a460-3) ..
  6. root@NomContainer:~#ping 192.168.100.254
  7. PING 192.168.100.254 (192.168.100.254): 56 data bytes
  8. 64 bytes from 192.168.100.254: icmp_seq=0 ttl=64 time=0,163 ms
  9. 64 bytes from 192.168.100.254: icmp_seq=1 ttl=64 time=0,163 ms

Télécharger

Et voilà, Juste ça marche !


Pierrox

P.-S.

Pour quitter un container, utilisez la combinaison de touche ctrl+a puis q